#8: Boys will be boys?!

GROUPE CIBLE

Adolescents âgés entre 14 et 20 ans

SUJET

Masculinité toxique

DURÉE

Prévoir environ 15 minutes pour la vidéo, précédée et suivie d’un bref échange. Il est conseillé de prévoir un cours (une unité) pour réaliser cette activité.

DESCRIPTION

La vidéo montre une publicité de Gillette datant de l’année 2019, qui a causé un tollé sur internet et a ensuite été amplement commentée dans la presse. Elle se prête bien à aborder, à remettre en question et à déconstruire les notions de masculinité toxique et de masculinité de manière générale, mais également les stéréotypes dont souffrent les garçons et les hommes, perpétués par la société dans son ensemble.

EXEMPLES / SUGGESTIONS

1 Regarder ensemble la vidéo :

Si ton navigateur était désactivé.</div></div>

  • Travail en groupe suivi d’une discussion en plénière : La vidéo montre une publicité de la marque Gillette. Sur YouTube, recherchez d’autres publicités plus anciennes de cette marque. Quelles représentations de la masculinité y voit-on ?
  • Travail en groupe suivi d’une discussion en plénière : La notion « Pinkwashing » vient de l’anglais et désigne le fait que des marques s’approprient des contenus des mouvements féministes afin de gagner de l’argent (comme la notion du « greenwashing » dans le domaine de la protection de l’environnement). Qu’en pensez-vous – Gillette fait-elle ici du « pinkwashing » ? Pensez-vous que ce soit une bonne chose ou une mauvaise chose ?
  • Questions pour discussion en plénière : Cette vidéo a été très remarquée dans le monde entier. La marque Gillette a été inondée de commentaires haineux et de « Dislikes » sur YouTube. Selon vous, pourquoi la vidéo suscite-t-elle autant de rejet et de haine ?
  • Cherchez des exemples de « masculinité toxique » dans votre vie de tous les jours. Ensuite, en petits groupes ou en plénière, il est possible de faire des jeux de rôle sur des situations précises. Comment se sentent les participant.e.s ? Qui souffre de ce comportement ? Qui pourrait se comporter autrement ? Refaire les jeux de rôles, mais en choisissant une variante positive.

Questions pour discussion en plénière : Pourquoi certains garçons se comportent-ils parfois selon le modèle de la « masculinité toxique » ? Où ont-ils appris ces comportements ? Les filles encouragent-elles ces comportements ?

 

Votre feedback sur ce Gender Drop

Veuillez laisser une évaluation et un commentaire.
Uniquement votre nom sera publié, pas votre adresse de messagerie.

© 2016 CID Fraen an Gender a.s.b.l. All rights reserved. Webdesign: bakform/youtag