CID protestiert gegen sexistische Werbung

Leider ist der Eintrag nur auf Französisch verfügbar. Der Inhalt wird unten in einer verfügbaren Sprache angezeigt. Klicken Sie auf den Link, um die aktuelle Sprache zu ändern.

Le CID a été contacté par une personne choquée par une publicité sur les camionettes d’un pâtissier et nous avons réagi en lui envoyant une lettre en date du 14 septembre – lettre à laquelle nous attendons toujours une réponse.

Si vous voulez réagir face à une publicité sexiste, voici des lettres modèles:

lettre modèle pub sexiste_pdf | lettre modèle pub sexiste.docx

Voici le contenu de la lettre:

Madame, Monsieur,

Par la présente, nous nous permettons de vous contacter afin de signaler une publicité qui nous a interpellée par son contenu sexiste.

Il s’agit d’images sur vos camionnettes de livraison, puisées dans votre calendrier de 2019. A l’époque vous avez également utilisé ces images sur les réseaux sociaux, mais les avez retirées après que de nombreuses personnes se sont plaintes. Or vous continuez à utiliser sur vos camionnettes, qui circulent dans l’espace public, ces images qui véhiculent un message dégradant et sexiste.

Cette publicité remplit plusieurs critères essentiels qui permettent de la qualifier de déplacée et sexiste :

  • Discrimination basée sur le genre
  • Représentation sexiste et dégradante
  • Image hypersexualisée de la femme
  • Réduction de la femme à un produit de consommation

Concernant votre véhicule, le message suivant nous est parvenu de la part d’une personne choquée :

« Bonjour

Je me permets de vous contacter au sujet d’une publicité sur une voiture de livraison que me précédait ce matin.

Il s’agissait d’une camionnette du Pâtissier Jean-Marie Hoffmann et sa publicité d’une dimension impressionnante sur la partie arrière de la voiture qui  m’a  choqué outrageusement .

Malheureusement je n’ai pu prendre en photo cette image de « femme objet ».

J’essaie de vous décrire en quelques mots:

Une jeune femme en tenue provocante avec collant bas résille assise sur un tabouret, entre les jambes écartées au niveau du sexe une tarte (j’estime genre forêt noire), dans sa main droite elle branle vers le gâteau une espèce de sabre (symbole phallique?) éclaboussé de crème chantilly.

Désolé pour ma description un peu crue, mais malheureusement elle correspond à l’image de cette « publicité » .

Cette affiche est une honte et à mon avis cette camionnette (probablement pas la seule de Hoffmann) mérite une sanction immédiate car choquante, provocante pour ne pas dire à la limite pornographique.

Merci de prendre mon observation de ce matin en considération.

Bien à vous.

J.H. »

Nous tenons aussi à signaler que le sexisme est interdit par la loi : „Toute discrimination directe ou indirecte fondée sur le sexe est interdite dans les domaines de la publicité et des médias“*

Nous sommes d’avis qu’en tant qu’acteur.rice sur le marché de la consommation, vous devriez prendre position et assumer votre responsabilité en retirant tous les éléments de cette campagne de la sphère publique.

Nous serons ravies si vous repensiez votre stratégie marketing dans le futur.

 

Cordialement

 

Copie envoyée à la commission pour l’éthique en publicité et au Conseil de la Publicité du Luxembourg

*Loi modifiée du 21 déc 2007 portant transposition de la directive 2004/113/CE du Conseil mettant en œuvre le principe de l’égalité de traitement entre les femmes et les hommes dans l’accès des biens et services et la fourniture de biens et services

Diesen Artikel teilen

© 2016 CID Fraen an Gender a.s.b.l. All rights reserved. Webdesign: bakform/youtag