Elisabeth (38), deux enfants

Monoparental au LuxembourgCommentaires fermés sur Elisabeth (38), deux enfants

Elisabeth (38), deux enfants

Je suis divorcée depuis 6 mois. Mes deux enfants, de 10 et 7 ans, habitent avec moi mais voient leur père un week-end sur deux et pendant une partie des vacances scolaires.

Nous avons divorcé d’un commun accord mais comme mon ex-mari est actuellement à la recherche d’un emploi, il ne peut pas payer de pension alimentaire. Je travaille comme secrétaire dans un cabinet médical mais comme j’ai délibéremment opté pour un emploi à temps partiel afin de pouvoir continuer à garder moi-même mes enfants, je suis serrée financièrement. Sans le soutien financier de mon ex-mari, j’ai du mal à joindre les deux bouts. Rien que le loyer me coûte la moitié de mon salaire. Sans les allocations familiales et sans l’aide de mes parents qui prennent en charge une partie de mes frais courants, je serais obligée de chercher un poste à temps plein.

Le travail à temps partiel me permet de passer le maximum de temps avec mes deux garçons. C’est bien plus important pour moi que les souhaits matériels. Comme je travaille généralement le matin, je garde le ménage et autres affaires à régler pour le soir. Les après-midis appartiennent à mes enfants. Je les aide dans leurs devoirs, je les emmene à leurs activités musicales et sportives et je joue avec eux.

J’aimerais que le travail non rémunéré que représente la garde des enfants soit reconnu socialement et financièrement. D’autant plus que je ne profite délibérément pas des structures étatiques.

 

Partager cet article

© 2016 CID Fraen an Gender a.s.b.l. All rights reserved. Webdesign: bakform/youtag